APPUIS DE FENÊTRE / SEUIL


Travaux suivant DTU 20.1

Les appuis de fenêtres / seuils sont :

– Soit directement réalisés sur le chantier par coffrage et coulage de béton.

– Soit préfabriqués et mis en place par la suite.

Ils sont situés sur la partie inférieure d’une fenêtre et sur l’allège en maçonnerie, et ont pour rôle :

– De permettre aux eaux pluviales de s’écouler par une pente.

– De protéger le mur d’allège.

– De recevoir « la pièce d’appui » du cadre dormant de la fenêtre.

– De réaliser l’étanchéité à l’air et à l’eau.

Un appui est constitué d’un rejingot (appui à la fenêtre et empêche la remontée de l’eau sous l’effet du vent), d’un revêtement de pente (assure l’étanchéité du dessus et permet l’évacuation de l’eau), d’une saillie ou « nez » (rejette l’eau en protégeant le mur d’allège), d’oreilles (encastrées dans les tableaux et protégeant l’allège au droit du jambage) et enfin d’un larmier ou « goutte d’eau » (contraignant l’eau à tomber par gravité).

Nous privilégions la pose d’appuis préfabriqués (en béton ou en pierre de taille selon le budget prévu) que nous posons sur plots de mortier de 2 cm d’épaisseur environ.

Nous sommes en mesure de vous présenter un large panel d’appuis par le biais de nos partenaires, les appuis les plus courants étant en mallons de terre cuite (Cf. photo).